GOLF DE LA SOMMERAU - SUITE

Publié le

Cédric MARCHAL, au nom de la section PS de Saverne réagit à l'article paru dans les DNA du samedi 8 MAI :

D'après l’article des DNA du samedi 8 mai 2010 concernant la déclaration d’utilité publique du Golf de la Sommerau, le député-maire Emile Blessig se "réjouit" de cette « bataille majeure qui a été gagnée. » Pourtant, nul ne l'ignore plus, le Golf de la Sommerau coûtera, dans un premier temps, environ 5 millions d’euros aux contribuables Alsaciens. La commune de Saverne, endettée comme chacun le sait, à hauteur de 882 000 euros pour l’année 2009, devrait participer à hauteur de 20% du budget de fonctionnement du Syndicat Mixte ouvert du Golf de la Sommerau et se porter garante sur un emprunt de plus de 600 000 euros. Ce qui signifie qu’en cas de déficit budgétaire, TOUS les Savernois devront participer au renflouement de ce Titanic. Mais l’incohérence ne s’arrête pas là. Le député Blessig va maintenant approuver à l’Assemblée Nationale le projet de gel des dépenses publiques, ou plus précisément le plan de rigueur, que veut faire adopter le Président de la République Nicolas Sarkozy. Ce plan vise principalement les dépenses sociales, touchant ainsi toujours les plus démunis. Gel des dépenses publiques à Paris, dépenses en province ! La section PS de Saverne se doit de relever de telles incohérences : Comment M. Blessig peut- il voter une rigueur budgétaire à Paris et se réjouir de dilapider l’argent public pour une poignée d’Alsaciens ? Comment M. Blessig pourra-t-il faire comprendre aux Savernois et aux Alsaciens en général une nouvelle augmentation des taxes locales ? La Section PS de Saverne réitère donc sa demande de retrait de ce projet de Golf de la Sommerau, désastre financier et écologique annoncé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article