Le PS s'attaque à la taxe

Publié le par Rémy VETTOR

 Rémy Vettor, candidat PS à l'élection cantonale savernoise de mars prochain, commente la hausse départementale de la taxe d'habitation.
« Conséquence attendue de la suppression de la taxe professionnelle, le conseil général du Bas-Rhin, par la voix de son président M. Kennel (UMP), (...) appelle à la "nécessaire" augmentation de la taxe d'habitation.
Après avoir subi une augmentation de 24% pour les Savernois en 2008 [et] une augmentation de 25% de la part de la communauté de communes de Saverne pour cette année sur la taxe foncière et la taxe d'habitation, voici venu le temps de l'augmentation de la part du conseil général sur la taxe d'habitation due à la réforme de la taxe professionnelle. En effet, le conseil général voyant ses comptes arrivés dans le rouge, a décidé d'augmenter sa part du gâteau. (...)
Pourquoi cette augmentation ? La suppression de la taxe professionnelle, voulue par le président Sarkozy et votée par le député-maire UMP Émile Blessig, aboutit au basculement des taxes dues par les entreprises sur les particuliers. L'État va dorénavant encaisser trois taxes (CVAE, CFE et TCCI) à la place de la taxe professionnelle. Ces trois taxes ne compensent pas la totalité du montant collecté auparavant.
Le produit de ces trois taxes sera reversé aux collectivités locales au bon vouloir de l'État. Engendrant ainsi une recentralisation par l'argent ! Les collectivités locales, dont le conseil général fait partie, doivent naturellement chercher des recettes supplémentaires pour pallier ce manque de liquidités.
Le choix du conseil général du Bas-Rhin n'a pas été celui de la réduction de son train de vie. Au contraire ! Il a préféré taxer davantage les foyers fiscaux. C'est un choix très contestable et préjudiciable. D'autant plus au regard des dernières initiatives du conseil général : engagement dans le golf de la Sommerau (1 370 000€), engagement dans le Grand contournement ouest, affichage propagande sur panneaux 4 par 3 pour vanter le conseil général, modernisation du logo du conseil général, etc. (...)
La section PS de Saverne et Rémy Vettor (...) dénoncent ces pratiques (...). Une politique basée sur l'économie, l'écologie et le social doit maintenant voir le jour au sein du conseil général. C'est pourquoi nous demandons le désengagement du conseil général dans les projets du golf de la Sommerau et du GCO afin d'affecter cette somme à des projets sociaux. (...) »

DNA édition Saverne, le 17 octobre 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article