UMP = BOUCLIER FISCAL / PS = BOUCLIER SOCIAL

Publié le

Une majorité de Français contestent le bouclier fiscal

Le bouclier fiscal, que Nicolas Sarkozy n'entend pas remettre en cause, est contesté par 67 % des Français, 39 % réclamant sa suppression définitive et 28 % sa suspension, selon un sondage CSA paru, jeudi 1er avril, dans Le Parisien/Aujourd'hui en France. Seul un quart des personnes interrogées (25 %) estime qu'il faut maintenir cette mesure symbolique du quinquennat de Nicolas Sarkozy, contestée de plus en plus ouvertement au sein de la majorité. Près de neuf sondés sur dix (87 %) jugent en outre qu'il faut "demander aux plus riches de participer davantage à la solidarité fiscale". Sondage réalisé par téléphone le 31 mars auprès d'un échantillon représentatif de 813 personnes, selon la méthode des quotas. Selon Les Echos et Le Figaro de jeudi, le bouclier fiscal a profité en 2009 à 16 350 contribuables pour un montant de 585 millions d'euros. "Un peu moins de 1 000 ménages, qui possèdent les plus hauts patrimoines ont capté, à eux seuls, 63 % du coût du dispositif (368 millions d'euros)", indique Les Echos. Nicolas Sarkozy a reçu mercredi les députés UMP, dont il a douché les ardeurs sur le bouclier fiscal en leur signifiant qu'il était hors de question de revenir dessus même si "un petit effort", non précisé, sera demandé lors de la réforme des retraites.

LEMONDE.FR avec AFP

 

Demandons l'abrogation de cette loi et demandons l'adoption d'un BOUCLIER SOCIAL.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article