POUR DONNER À LA JEUNESSE D’ALSACE LA CHANCE QU’ELLE MÉRITE

Publié le

get-attachment.aspx (2)Pour apporter un soutien efficace à toutes les catégories sociales, et particulièrement les jeunes - lycéens, étudiants, apprentis, jeunes actifs - il faut intervenir à temps, coordonner les conseils et les aides, et répondre à la fois aux besoins de formation et de requalification.
JACQUES BIGOT ET LA LISTE «L’ALSACE À GAUCHE, UNE RÉGION PLUS FORTE» s’engagent pour la création d'un véritable service public régional de la formation et de l'orientation. Pour que tous les jeunes puissent préparer sereinement leur avenir, avec les mêmes chances, et disposer des moyens de la réussite, la Région doit mettre à leur dispositions les équipements nécessaires.
Seront ainsi mis en place :
un «pack autonomie», afin de favoriser l'accès au logement, à la santé et au permis de conduire ;
la gratuité des manuels scolaires pour les lycéens, et du trousseau pour les apprentis ;
un plan pour les lycées numériques (tableau blanc interactif, connexion haut débit, environnement numérique de travail...). Parce que la culture est un élément fort du lien social, une politique culturelle forte et volontariste, ouverte au public le plus large et notamment aux jeunes devra : mettre en place un mécanisme de subventions permettant l'accès à la culture en milieu rural comme urbain ;
apporter un soutien renforcé à la création pour les compagnies et les artistes régionaux ;
renforcer le soutien et la valorisation des festivals comme Musica, Ososphère ou encore Momix, notamment pour les jeunes publics. Pour que la population alsacienne et ses jeunesses vivent dans un cadre de vie agréable et adapté à l'urgence climatique, l'objectif de diversité et de qualité biologique des espaces doit être inscrit au coeur de toutes les politiques régionales. L'une des applications concrètes de cette politique sera, par exemple, la généralisation des menus bio dans les cantines scolaires d'ici à 2020. Enfin, notre position géographique est un atout considérable. Dans le parcours personnel et professionnel des jeunes, le bilinguisme peut constituer un élément d'enrichissement et une passerelle vers le trilinguisme. C'est pourquoi tout sera mis en oeuvre pour développer un bilinguisme dynamique, dès le plus jeune âge dans les écoles, ainsi que dans le cadre de la vie culturelle de notre région.
PARCE QU’UN PROJET POLITIQUE NE PEUT, AU FINAL, SE CONCEVOIR QU’AVEC ET POUR LA JEUNESSE, VOTEZ POUR JACQUES BIGOT ET LA LISTE «L’ALSACE PLUS JUSTE, UNE RÉGION PLUS FORTE» !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article