Saverne : l'UMP lance sa campagne des cantonales alors le Peuple défile dans les rues

Publié le par Rémy VETTOR

En lisant, les DNA, éditions de Saverne, ce matin, j’ai constaté avec stupeur que l’UMP locale a décidé de lancer sa campagne des cantonales à Saverne, le samedi 6 novembre.

Le jour-même où, dans la France entière, nos compatriotes sont invités à défiler (pour la 8ème fois) contre la réforme injuste des retraites, voulue par Monsieur Sarkozy et votée par les députés, les sénateurs UMP et leurs alliés.

Madame Philippe, son équipe de campagne, comme toute l’UMP, une fois de plus, nous prouve le mépris total des revendications et des aspirations de nos concitoyens."

Rémy VETTOR

 

Dna édition de Saverne du 3 novembre 2010

Politique

La saison des élections cantonales est arrivée. L'UMP et le PS démarrent ces jours-ci officiellement leurs campagnes respectives.

UMP

Murielle Philippe lance sa campagne samedi 6 novembre à 11 h à la salle socio-éducative de Dettwiller. A cette occasion, elle présentera son suppléant. Surprise en vue ?

PS

Pendant ce temps, le PS du candidat Rémy Vettor a choisi un local de campagne, au 1 Grand'rue à Saverne, pour tenir ses permanences. Il y en a d'ailleurs une aujourd'hui, de 19 h à 20 h 30. Une inauguration officielle est prévue vendredi 12 novembre à 18 h.

Burckel n'est pas candidat

Laurent Burckel (NC), adjoint au maire de Saverne -un temps soutenu par le député-maire de Saverne Emile Blessig, mais qui n'a pas été investi par la base de l'UMP pour l'élection cantonale de Saverne-, a décidé de ne pas se porter candidat. Commentaire : « Je ne m'érigerai pas contre cette équipe [ndlr: celle de Murielle Philippe], dont je suis relativement proche. Même si je regrette toujours, chez l'UMP, une vision autoritaire des choses. »

A Marmoutier ?

Pour l'instant, l'élection cantonale de Marmoutier, c'est l'ennui total. Le conseiller général sortant et maire d'Otterswiller est toujours le seul à avoir annoncé sa candidature. Des noms circulent dans tous les sens, à gauche comme à droite, mais rien de bien concret. Il n'y a donc personne pour s'intéresser à ce noble canton ?

Publié dans cantonale 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article